Record de ventes de séjours de luxe vers les destinations exotiques

La crise économique de 2008 a vu naître un nouveau concept en Suède (et ailleurs dans le monde) : « Hemester », ou les vacances chez soi plutôt que vers des destinations coûteuses à l’étranger.

Le tour opérateur  Pacific Tour a en effet vu la demande pour les séjours à l’étranger fortement se réduire suite à la crise, puis atteindre des records ces derniers mois.

« Nous avons eu nos meilleures ventes depuis 18 ans » se réjouit dans un communiqué de presse Maria Berg, présidente de Pacific Tour. « Pour la première fois, nous avons atteint 5 millions de nouvelles ventes au cours du mois de juin, un chiffre qui n’avait encore jamais été atteint ». Mai également a été marqué par un record de ventes, estimé le deuxième meilleur mois de mai depuis le début des opérations du Tour Opérateur en 1993. Juillet s’annonce également extrêmement bien, la tendance se confirme !

Tour Pacific a choisi d’élargir sa gamme de destinations et de produits dans les années à venir afin de répondre à la concurrence et aux demandes des clients. Les nouvelles destinations sont entre autres Bali, les Seychelles, les Maldives et  Dubaï. Les principales destinations restent l’Australie, la Nouvelle Zélande et le Pacifique Sud, où la société est un leader du marché.
Deux autres types de voyage ont été couronnés de succès pour  Pacifique Tour : les visites guidées en suédois ainsi que des croisières, notamment les plus chères, telles que SeaDream, Regent Cruises et Paul Gauguin, qui ont donné de bons résultats cet été, selon Marie Berg.
– Nous sommes à la sortie de la crise. La récession a été difficile, mais maintenant nous avons une confiance en l’avenir. Les records de ventes et les tendances positives nous donnent beaucoup d’espoir pour l’entreprise, conclut Marie Berg.
Que la société soit située à Helsingborg, et non à Stockholm n’est pas perçu comme un problème par les clients, qui viennent de partout dans le pays. Tour Pacific est une société de niche qui, depuis sa création en 1993 s’est spécialisée sur les destinations Australie, Nouvelle Zélande et Pacifique Sud. La société est détenue par le fondateur Lars Jönsson et compte 11 employés. Les ventes se font à la fois directement auprès des consommateurs ainsi que par des revendeurs. Les deux plus grands revendeurs sont les agences de voyages Resia et Ticketmaster.

Publicités

Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture

En 2013, Marseille-Provence sera la Capitale Européenne de la Culture. Pendant une année entière, ce territoire qui est déjà une destination touristique majeure en Europe, proposera plus de 400 événements culturels réunissant l’excellence artistique de l’Europe et de la Méditerranée.

Projet d’envergure par le nombre et l’ambition de ses manifestations culturelles, Marseille-Provence 2013 est également le projet d’un  vaste territoire. Des bords de mer à l’arrière pays, une centaine de villes et de villages provençaux sont impliqués dans la mise en œuvre et l’accueil des différents événements.

De nombreuses liaisons aériennes entre Nice et la Scandinavie existent déjà. Cette saison d’été 2011, Ryan air et Blue 1 ont relié Helsinki, Stockholm et Göteborg à Marseille. Il est donc plus que vraisemblable que ces liaisons soient de nouveau ouvertes l’été prochain, et/ou que de nouvelles liaisons ouvrent.

La Méditerranée, grâce notamment au climat, est déjà l’une des destinations favorites des suédois en France. Ceux-ci se tournent depuis plusieurs années de plus en plus vers la culture, et le soleil n’est plus le seul élément attractif. 2013 sera donc une année importante pour développer et fidéliser les clientèles suédoises en Méditerranée !

La Suède, un important marché émetteur en termes de dépenses touristiques

« La répartition des flux touristiques mondiaux a beaucoup changé ces dernières années; les données recensées au cours de la décennie confirment certaines tendances. De nouveaux marchés émetteurs occupent les premiers rangs et le classement des destinations est sens dessus dessous. Les économies émergentes bouleversent l’échiquier touristique, qui se répartit entre un nombre beaucoup plus grand de pays qu’auparavant.

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) estime le nombre de voyages internationaux à 940 millions en 2010, soit 39% de plus qu’en 2000. Sur une plus longue période, la croissance est exponentielle; on ne comptait que 25 millions de déplacements en 1950. »

La Suède est désormais au 19ème rang du classement des pays émetteurs en matière de dépenses touristiques à l’international.

Source : OMT et Réseau de Veille en tourisme

Les recettes touristiques en Suède ont augmenté pour la huitième année consécutive

Le tourisme continue de créer de nouveaux emplois et les revenus d’exportation augmentent. Les ventes ont augmenté de 3,2 %  pour atteindre près de 255 milliards de dollars en 2010.  La valeur des exportations, telle que mesurée par la consommation des visiteurs étrangers en Suède a augmenté de 1,7% en 2010 et a augmenté de 115%  depuis 2000.

Le tourisme est également créateur d’emploi.  Au cours des dix dernières années, le secteur a contribué pour près 31 300 nouveaux emplois, ce qui représente une augmentation d’environ 24%.  En comparaison,  l’emploi total en Suède a augmenté d’environ 5% pendant la même période.  En 2010, plus de 162 000 personnes sont employées pour le tourisme.
Pour un pays qui dépend des exportations, comme la Suède, les exportations touristiques (consommation des visiteurs étrangers en Suède) a gagné une importance croissante. Entre 2000 et 2010, la valeur des exportations du tourisme comme une part du total des exportations suédoises de biens et services a augmenté de 3,9 à 5,3%. En 2010, la valeur des exportations du tourisme  est de plus de 50% plus élevé que les exportations de fer et d’acier et plus du double de la valeur de l’exportation automobile suédois.
 – Selon les estimations internationales, les voyages dans le monde vont croître d’environ 5%, par an jusqu’en 2020.  La Suède est bien placée pour tirer profit de cette croissance.  « Nous avons des destinations touristiques attrayantes, des infrastructures, de la nature, de la culture ; de quoi satisfaire pleinement à la demande des touristes de loisirs et d’affaires », a déclaré Chistina Lugnet, directrice  générale de Tillväxtverkets

La Suède et les énergies durables

La société de ferries Stena Line se met au vert ! Stena Ferry exploite au sein de son programme d’économie d’énergie « Energy Saving Programme », 200 projets d’amélioration de l’environnement. Le plus récent, un projet d’éoliennes sur les mats et à la proue de leurs navires. Les éoliennes généreront environ 23 000 Kwh par an, soit la consommation électrique annuelle de quatre ménages résidant en maison. De plus, en réduisant la résistance de l’air, la consommation de carburant sera réduite de 80 à 90 tonnes par an.

Un bel exemple de l’attention que prêtent les suédois à l’environnement et au tourisme durable !

Source : standbynews.com, the Scandinavian travel trade journal

Facebook influence la façon de voyager des suédois

Se vanter de ses voyages, poser des questions, demander des conseils, s’inspirer des voyages des autres… Facebook a un impact conséquent sur notre façon de voyager et d’organiser nos voyages.

 Selon une enquête menée en janvier 2011 par l’agence de voyage en ligne Resfeber.se auprès de plus de 4000 de leurs clients suédois, 32% d’entre eux se rendent dans les mêmes villes que leurs contacts et 21% se renseignent auprès de leurs amis avant de réserver.

Cette même enquête a révélé que 40% des utilisateurs utilisent leurs photos de voyage comme photo de profil, et que 48% d’entre eux parlent de leurs expérience de voyages à travers leurs statuts et différents posts.

 Anne Marit Waad, chercheur au département de l’information et des médias  de l’Université d’Aarhus au Danemark est spécialiste des liens entre médias et tourisme. « Quand nous voyageons, nous voulons partager nos expériences avec nos proches. Facebook est pour cela un outil très efficace. Le fait que nous accordions une grande confiance aux réseaux sociaux, plus qu’aux conseils aux voyageurs des journaux et brochures, signifie que nous sommes largement touchés par les photos et récits de vacances de nos amis Facebook. C’est un bouche à oreille extrêmement efficace », explique t elle.

 Lena Wennerstein, directrice des ventes chez Resfeber Scandinavie, pense qu’il deviendra de plus en plus important pour les agences de voyage en ligne d’être présent et de garder un œil sur les réseaux sociaux pour comprendre les comportements et les besoins des clients.

« Nous avons lancé une campagne sur Facebook avec un certain nombre de site de fans de grandes villes populaires. Je pense que le succès de cette campagne réside dans l’interactivité des questions, conseils et échanges inspirants qui si déroulent. La prochaine étape sera de lancer une page Facebook dédiée Resfeber en Suède, en Norvège et au Danemark ».

La Barbade, destination privilégiée des suédois

Carton plein pour la Barbade l’hiver prochain ! 

 La Barbade est en tête des ventes de Fritidsresor (TUI), et 55% des trajets sont déjà réservés.

« Ce taux de réservation est inhabituellement élevé pour une nouvelle destination. Il y a énormément de demande pour des vols charters directs pour la Barbade » déclare Bassam El Mattar, Directeur Suède de Fritidsresor.

La package Fritidsresor pour la Barbade coute à partir de 12 098 sek pour deux semaines à la période de Noel. Le prix de base des hôtels en All Inclusive, vols compris, est de 17 098 sek pour cette même période.

 Liaisons : Charters directs sans escale pour la Barbade, à partir de Londres, un mercredi sur deux entre le 14 décembre 2011 et le 7 mars 2012.

 

Source: mynewsdesk.com, le 17/06/2011

%d blogueurs aiment cette page :